Suivez l'actualité de surmatabledenuit.com sur Twitter, sur la page Google+ de Surmatabledenuit ou sur Facebook

samedi 30 juin 2012

RAJ – Tomes 1 et 2 – Agatha Christie en Inde


Alexander Martin, jeune agent de l'I.P.S. (Indian Political Service), fraîchement arrivé à Bombay, enquête sur l'étrange disparition de plusieurs notables anglais de la ville. Entre les magouilles politiques, les enjeux financiers et un passé que personne ne souhaite déterrer, il aura bien du mal à faire éclater la vérité.

Ayant lu sur Internet des avis très positifs sur cette série, RAJ se trouvait sur la liste de BD que j'hésitais à acheter. L'ayant déniché à prix imbattable cette semaine, j'ai craqué.

Les auteurs ont eu la bonne idée d'écrire des diptyques, les deux premiers tomes forment donc une histoire complète pour le plus grand bonheur des lecteurs frustrés d'avoir souvent à attendre le 15ème tome d'une série pour en connaître le dénouement.

Le scénario est bien construit et j'ai apprécié cette enquête policière qui se déroule dans la « Ville dorée ». Après un démarrage un peu lent, le récit atteint son rythme de croisière au bout de quelques pages et on suit avec intérêt les aventures du jeune Alexander. Même si les auteurs n'évitent pas les clichés sur la colonisation, les dessins de Conrad assurent le dépaysement du lecteur et Wilbur glisse quelques touches d'humour tout au long de l'histoire. Les auteurs exploitent bien le contexte historique, les personnages et les lieux sont variés et tout cela participe au plaisir de la lecture.

Les nombreuses qualités de ces deux premiers tomes ne font cependant pas oublier quelques défauts. Bien construit, le scénario repose cependant sur de nombreux personnages qu'il est parfois difficile à situer. Il m'est arrivé de revenir quelques pages en arrière pour m'assurer de bien comprendre « qui est qui ». Cela nuit à la fluidité de la lecture. L'autre point faible est selon moi le dessin de Conrad qui manque souvent de détails. C'est dommage car certaines planches montrent d'ailleurs tout le potentiel que l’exotisme de l'Inde aurait permis d'exploiter.

Un Gentilhomme Oriental et Les Disparus de la Ville dorée forment donc un diptyque qui vaut d'être lu et qui mérite sa place dans ma bibliothèque.

Les plus : La qualité du scénario, le dépaysement.
Les moins : Le manque de détails des dessins, les nombreux personnages parfois difficiles à situer.

Ma note : 7/10
A partir de 12 ans.

RAJ – Tome 1 et Tome 2 sur Amazon.com
Conrad & Wilbur
Dargaud
ISBN : 978-2-5050-0002-0

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire