Suivez l'actualité de surmatabledenuit.com sur Twitter, sur la page Google+ de Surmatabledenuit ou sur Facebook

mardi 31 août 2010

Le Visage de Dieu – Frères Bogdanov – Passionnant !

Certains d'entre vous ont peut-être été surpris en lisant le titre de cette chronique : Le Visage de Dieu noyé au milieu des polars et des bandes dessinées ? Un vrai Big Bang !

Soyons franc, je n'aurais jamais spontanément acheté ce livre sans la chaleureuse recommandation de ma belle-sœur et de mon beau-frère. Qu'ils en soient remerciés car ce livre est absolument passionnant et accessible à tous, même à moi, c'est pour dire !

Les frères Bogdanov racontent l'histoire du Big Bang comme d'autres raconte des polars. On découvre des scientifiques qui, depuis deux siècles, remontent le temps grâce à leur génie, aux découvertes scientifiques mais parfois aussi grâce au hasard. Des scientifiques loin de toute idéologie, cherchant à comprendre les origines de l'univers. Des astrophysiciens pour qui la notion de Dieu (ou d'un esprit supérieur extérieur) est une hypothèse comme une autre, hypothèse qui n'est pas incompatible avec la connaissance que nous avons aujourd'hui de l'univers. Ces hommes ne sont pourtant pas des illuminés mais des prix Nobel (deux d'entre eux préfacent et postfacent d'ailleurs le livre).

Un des nombreux thèmes détaillés dans ce livre m'a particulièrement intéressé et je ne résiste pas à l'envie de vous en dire quelques mots. Il s'agit des nombres fondamentaux dont le célèbre savant Stephen Hawking écrivait dans sa Brève histoire du temps : « Les lois de la science, telles que nous les connaissons actuellement, contiennent certains nombres fondamentaux, comme la charge électrique de l'électron ou encore le rapport des masses du proton et de l'électron... Ce qui est remarquable, c'est que la valeur de ces chiffres semble avoir été très finement ajustée pour rendre possible le développement de la vie ». Il existe ainsi de nombreuses autres constantes de ce type : le vitesse de la lumière (299792458m/s), la constante de gravitation (6,67), la masse de l’électron, etc... dont on sait aujourd'hui que si leur valeur était différente de celle que nous connaissons, l'univers se serait effondré ou, dans le meilleur des cas, la vie n'aurait pas pu exister...Troublant et passionnant, non ? Un autre exemple ? La constante de structure fine découverte en 1916 qui régit la force électromagnétique et dont la valeur est 0,0072973525376...Si un seul de ces chiffres est modifié, l'univers entier est déstabilisé et  s'effondre. Max Born, prix Nobel en 1954, disait : si elle « avait une valeure légèrement plus élevée que celle qu'elle a, nous ne serions plus en mesure de distinguer la matière du néant. La valeur de cette constante n'est certainement pas due au hasard »

L'épopée du Big Bang est passionnante et je vous invite vraiment à lire Le Visage de Dieu. Vous ne serez pas déçu !

Je laisserai le mot de la fin à George Smoot, lui aussi Prix Nobel, qui écrivait : « Le Big Bang, à y regarder de près, apparaît finement orchestré »...Par qui ? A vous d'imaginer la suite...

Les plus : Un livre accessible à tous, un sujet beaucoup plus passionnant qu'il n'y paraît, une démarche scientifique et non idéologique
Les moins : Rien !

Ma note : 5/5
A partir de 15 ans

Le Visage de Dieu
Igor et Grichka Bogdanov
Éditions Grasset
ISBN 978-2246772316

2 commentaires:

  1. http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Bogdanoff

    RépondreSupprimer
  2. La thèse de Frères Bogdanoff ne représente qu'une toute petite partie cet ouvrage, la très grande majorité des chapitres expliquant les théories de grands chercheurs (dont de nombreux Prix Nobel) reconnus par leurs pairs. Alors, lisez ce livre, vous découvrirez que la France semble malheureusement imperméable à certaines découvertes et aux propos de certains grands astrophysiciens !

    RépondreSupprimer