Suivez l'actualité de surmatabledenuit.com sur Twitter, sur la page Google+ de Surmatabledenuit ou sur Facebook

samedi 25 septembre 2010

Fredrika Stahl – Tributaries – Attention pépite !

J'ai découvert dernièrement une artiste dont je vous recommande chaleureusement le deuxième album « Tributaries ». Je parle de Fredrika Stahl, jeune suédoise dont le premier disque de Jazz était déjà d'une grande qualité.

« Tributaries » amorçait un virage vers la pop qu'elle achèvera avec « Sweep Me Away » qui sort dans les bacs la semaine prochaine et dont j'aurais l'occasion de reparler plus tard car certains titres comme Rocket Trip to Mars sont des tubes en puissance.

« Tributaries » , son deuxième disque, à cheval entre deux mondes, possède ce petit quelque chose qui fait les albums exceptionnels. Tous les titres sont bons et certains d'entre eux sont absolument fabuleux : So High, I'll win your heart, One Man Show ou encore The damage is done. Fredrika Stahl trouve dans ces morceaux l'équilibre quasi-parfait entre Jazz et Pop. Les autres chansons mélangent les genres : du Jazz au classicisme assumé,  du folklore « hispano-suédois » qui vous redonne le moral ou encore un voyage radiophonique dans les années 30 !

Vous l'aurez compris, Fredrika Stahl mélange les styles pour notre plus grand bonheur. Son deuxième album peut s'écouter en boucle ! Si vous en doutez, n'hésitez pas à le vérifier par vous même...

Tributaries sur Amazon.com

jeudi 16 septembre 2010

Irak, terre mercenaire – Georges-Henri Bricet des Vallons – A lire sans hésiter !

Certains livres ont un titre accrocheur et un contenu finalement décevant...D'autres, ils sont plus rares, ont un titre peu accrocheur mais un contenu passionnant. Irak, terre mercenaire est de ceux-ci.

Le titre est en effet réducteur : certes, il est beaucoup question du conflit irakien mais surtout pour illuster la privatisation rampante de la guerre. En effet, pour la première fois, le nombre de « contractors » (militaires de sociétés privées) sur le terrain fut plus important que le nombre de militaires américains. Ce modèle présente de nombreux avantages : la mort de ces contractors ne fait pas la une des journaux ce qui est bon pour le moral des citoyens, les blessés ne coûtent rien à l'état puisqu'ils sont couverts par des assurances privées, ils sont mobilisables très rapidement, etc...Comme le dit un mercenaire cité dans le livre : « Je suis le bouc émissaire de mon pays, le guerrier du déni plausible, et j'adore ça... »

Après une brève histoire du mercenariat d'état (notamment les corsaires, les condotierri italiens), l'auteur explique comment la disparition de la conscription, la professionnalisation des armées, la disparition des empires, ont permis la montée en puissance des SMP, les Sociétés Militaires Privées. Il démontre comment le mouvement initié lors de la Guerre de Corée n'a cessé de s'amplifier depuis pour atteindre un point culminant lors de la deuxième guerre du Golfe. Il explique les « avantages » et surtout les dérives de ce nouveau système dont beaucoup (moi le premier) ignorent l'amplitude. On découvre à quel point ces sociétés noyautent aujourd'hui l'état américain jusqu'aux Services de Renseignements dont certains pans entiers sont sous-traités.

Pour Georges-Henri Bricet des Vallons le mouvement initié par les Etats-Unis atteindra inévitablement l'Europe dans dix ou quinze ans. Le militaire d'aujourd'hui ne défend plus son pays, il défend des causes qu'il ne partage pas toujours et il se bat pour des intérêt économiques parfois discutables. Les empires ont disparu et la souveraineté est devenue un mot tabou. Les gouvernements n'ont plus les moyens d'entretenir une armée qui ne passe que peu de temps en opération...En étant caricatural, on pourrait affirmer que le soldat d'aujourd'hui se bat simplement pour mériter sa paye...Alors, qu'il la reçoive d'un état qui n'a plus grand chose de souverain ou d'une société privé, quelle différence !

N'hésitez donc pas à vous plonger dans ce livre passionnant qui se lit comme un roman. Vous découvrirez la face caché du conflit irakien, vous découvrirez comment le gouvernement des Etats-Unis a ouvert la boite de pandore, comment, comme le dit l'auteur, l'armée américaine a initié sa « convulsive autodévoration ».

Les plus : Un sujet plus intéressant qu'il n'y paraît, un livre très clair et bien construit
Les moins : Rien

Ma note : 5/5
A partir de 16 ans

Irak, terre mercenaire – Les armées privées remplacent les troupes américaines
Georges-Henri Bricet des Vallons
Editions Favre
ISBN : 978-2-8289-1095-2